14 juin 2017
Gert Lambers

Votre infrastructure TIC protège-t-elle la vie privée de vos clients et collaborateurs ? Comment gérer les données de manière claire dans une période de transformation et de marchés en changement perpétuel ? Qu’advient-il des données dans le cloud ? Autant de questions qu’un ICT manager se pose à l’heure actuelle. Il est important que vous leur apportiez une réponse et trouviez d’éventuelles solutions. Vous garantirez ainsi que votre infrastructure TIC et la stratégie sous-jacente soient prêtes pour l’avenir.

RGPD ou Règlement sur la protection des données

Une tendance qui depuis quelques mois demande travail et réorganisation est le RGPD ou Règlement général sur la protection des données. Ce Règlement européen protège les données à caractère personnel des citoyens européens qui sont utilisées par des entreprises. Le RGPD décrit les données qui peuvent être stockées, le moment auquel et les conditions dans lesquelles elles peuvent l’être. Le RGPD impose aussi une responsabilité à celui qui sauvegarde ou traite des données. Ce Règlement détermine donc les règles dans le domaine de l’accessibilité, de la sécurité et de la transférabilité de données.

Ce qui nous mène inévitablement à votre infrastructure TIC. Pour respecter toutes ces règles, une approche systématique s’impose, comportant des éléments comme la classification des données (ou la subdivision en données sensibles et moins sensibles), le chiffrement (rendre les données illisibles afin qu’en cas de perte, des données à caractère personnel ne soient pas dévoilées), mais aussi la gestion d’appareils mobiles et un contrôle de l’identité de la personne qui se connecte.

Transformation numérique

Dans le prolongement du RGPD, il y a également la transformation numérique à laquelle chaque entreprise est ou sera confrontée. Car si vous stockez des données, vous voulez également les utiliser, pour des actions de marketing par exemple. Et vous revoilà dans les TIC : comment combiner les données, identifier des tendances et schémas, construire des tableaux de bord facilement lisibles à l’aide des données disponibles et autre ? Les TIC doivent construire une base stable sur laquelle la transformation numérique de votre organisation peut progresser.

Le retour sur investissement de vos TIC est-il optimal ? Demandez votre audit TIC.

Le cloud

Un audit TIC rapide peut déterminer si votre infrastructure informatique actuelle est prête pour le RGPD et la transformation numérique.

Si elle n’est pas prête ou incomplète, le cloud peut s’avérer une solution. Azure, la plateforme cloud publique de Microsoft, fournit par exemple des services comme Azure Information Protection, Intune, Power BI Embedded ou Azure Machine Learning. Vous pouvez activer ces services un à un sous la forme d'un abonnement et sans investissement dans des logiciels ou du matériel. Cette possibilité vous permet d’adapter votre infrastructure actuelle aux nouveaux défis sans remplacer l’environnement actuel.

Évitez les investissements inutiles !

Travailler dans le cloud peut donc certainement s’avérer utile pour votre entreprise. Mais pour éviter les investissements inutiles, une stratégie TIC efficace est dans tous les cas nécessaire. Pour faciliter votre tâche, nous avons mis au point une check-list pour des TIC efficaces. Vous saurez ainsi par où commencer.